2011-2012 : La Mémoire du Cœur

Les chansons d’enfance font partie de notre mémoire la plus ancienne, la plus ancrée. Partie intégrante de notre vie quotidienne, elles déploient leurs racines et leurs branches dans des domaines très différents : éducation, thérapie, jeu, détente, communication. Elles constituent aussi un dépôt de mémoire collective porteur d’une véritable vision du monde, destinée à être transmis d’une génération à l’autre. Dans nos sociétés occidentales, malheureusement, les enfants vivent souvent éloignés de leurs grands-parents et se trouvent ainsi privés d’une source essentielle de transmission des savoirs.

Au sein de l’ensemble Faenza, qui travaille quotidiennement sur les répertoires anciens, nous sommes particulièrement sensibles à cette rupture de la chaîne de transmission. Le projet La Mémoire du cœur vise donc à recréer du lien entre générations éloignées.

 

 

Dans le cadre de notre résidence au Théâtre Louis Jouvet de Rethel, à la porte des Ardennes, nous mettrons en contact quelques anciennes figures ardennaises, venues à nous avec leur histoire, leurs histoires, leurs chansons, avec les plus jeunes générations : à l’école, dans un premier temps, mais aussi dans les maisons de retraite. Nous inviterons les enfants à visiter avec leur nouveau mentor, des lieux de mémoire : une usine, une école, un champ, prétextes à une rencontre, une fête, un moment de partage et de communication.

En faisant venir l’école un orthophoniste, nous donnons aux enfants des clefs pour comprendre leur propre cerveau et la nature du vieillissement, les aidant par là même à regarder les personnes âgées autrement que par le prisme du gâtisme. Le tout de façon ludique, affective, en s’appuyant sur la relation tout autant que sur le savoir. Parallèlement, nous transmettrons nous aussi aux enfants quelques pièces de notre répertoire, partant du principe que l’écriture, la notation, sont aussi des moyens de transmettre des émotions par-delà les générations.

Le cycle de cette année de rencontres se clôturera bien évidemment par un moment musical partagé avec un cercle plus large de personnes – un public – dans le cadre d’une soirée, d’une après-midi, d’une veillée, où chansons, contes, histoires, seront partagées par les enfants, parents, amis des personnes ayant participé à l’atelier.

Mais nous souhaitons aussi aller plus loin que cette utopie de la restauration d’un lien de transmission dans le cadre limité déterminé plus haut. Nous voudrions faire de cette expérience, qui sera initiée à Rethel dans un cadre qui nous est familier, une sorte «modèle de module » pour d’autres rencontres inter générationnelles, à Givet, à Revin, à Sedan puis peut-être ailleurs, pour parcourir d’autres mémoires, d’autres histoires, d’autres émotions à partager.

 

 

 

Suivez-nous

Région Champagne Ardennethéâtre Louis JouvetDRAC

Lettre d'infos

Translations by Sally Gordon Mark

Design by pierO'n Mu Graphistes · Web by KWC · © 2017 Faenza