L'Anatomie de la mélancolie

Musiques anglaises du XVIIe siècle
concert

Brochures et fiches techniques

L’Anatomie de la Mélancolie de Robert Burton, publié en 1623, a été un grand succès de librairie tout au long du XVIIe siècle et a été traduit dans plusieurs langues. Cet ouvrage monumental, sérieux et délirant à la fois, entend concentrer le monde à la façon d’un Cabinet de Curiosités. Burton nous entraine dans un grand voyage macroscopique et microscopique, explorant le monde entier comme il explore les tréfonds de l’âme tourmentée de l’homme baroque, en proie au tensions métaphysiques les plus violentes. Faenza en donne ici une lecture ... musicale.

Il me semble entendre, il me semble voir
Douce musique, merveilleuse mélodie,
Villes, palais, belles cités
Tantôt ici, et tantôt là : le monde est mien !
Rares beautés, éclat des galantes dames
Tout ce qui est beau ou divin...
Toute autre joie n’est que folie,
Aucune plus douce que Mélancolie !

Robert Burton, The Anatomy of Melancholy

Ce programme explore le riche univers de la chanson élisabéthaine en relevant certains des thèmes évoqués par Burton (les sens, les sorcières et le magiciens, les passions et perturbations de l’esprit, le pouvoir curatif de la musique, la tyrannie de l’amour, le sommeil et le rêve, etc.) et en alternant des extraits de l’Anatomie avec le riche répertoire élisabéthain, vocal et instrumental : Henry Lawes, Tobias Hume, Robert Jones, John Maynard, l’auteur des « Douze Merveilles du monde » recueil qui n’est pas sans évoquer l’encyclopédisme de Burton.

Textes, chansons, musiques, se font écho et dessinent un ingénieux parcours dans l’univers si surprenant de l’Angleterre du XVIIe siècle.
 

  • Musiques de Tobias Hume, Robert Jones, John Maynard, Henry Lawes
  • Textes de Robert Burton, L’Anatomie de la Mélancolie, 1621
  • Marco Horvat : chant et théorbe
  • Francisco Mañalich : chant et basse de viole
  • Myriam Arbouz ou Olga Pitarch : chant
  • Matthieu Boutineau : virginal




     

Suivez-nous

Région Champagne Ardennethéâtre Louis JouvetDRAC

Lettre d'infos

Translations by Sally Gordon Mark

Design by pierO'n Mu Graphistes · Web by KWC · © 2017 Faenza